Archives par étiquette : Laïcité

Présence ou discrétion du religieux?

L’observatoire Sociovision met en ligne les résultats d’une enquête sur la discrétion des religions dans la vie collective, qui expose un certain nombre des motifs et des enjeux sociaux autour de la présence des religions dans la société civile.

L’une des questions porte sur la possibilité de trouver des menus adaptés aux exigences religieuses dans les cantines scolaires. Les Français sont partagés sur ce point, 55% jugeant cela acceptable, 45% pas acceptable.

L’observatoire de la laïcité et le communautarisme

Le rapport annuel 2013-2014 de l’Observatoire de la laïcité auprès du Premier ministre est disponible.

Le rapporteur général de l’Observatoire, Nicolas Cadène, affirme sur son site à propos de cette publication que “l’on assiste depuis le début des années 2000, en parallèle de l’aggravation des inégalités sociales et en période de crise, à un repli sur soi et à une montée de revendications communautaristes“. Cette affirmation n’est pas dans la ligne des positions habituelles de l’Observatoire, qui cherche plutôt à se distancer de ce type de prise de position médiatique et à apporter un éclairage nuancé en publiant notamment différents guides sur le droit applicable. La note d’orientation de l’Observatoire mentionnait cependant, elle aussi, “un contexte de montée de revendications communautaristes et de détournement de la laïcité à des fins stigmatisantes”

Commission nationale consultative des droits de l’homme et laïcité

En mars 2013, la chambre sociale de la Cour de cassation s’est prononcée dans deux cas concernant une femme portant un voile islamique, ce qui avait suscité un débat important sur la question d’espace public. La Commission nationale consultative des droits de l’homme a ensuite été sollicitée par le Président de l’Observatoire de la laïcité, Jean-Louis Bianco. Elle vient donc de publier un Avis sur la laïcitérappel du cadre législatif de la laïcité, énonçant que “la laïcité n’est pas un ensemble d’interdictions mais bien une condition de la liberté des citoyens et d’une plus grande neutralité de l’Etat”.