Religions et valeurs

Un Français sur cinq revendique une primauté des règles de la religion sur celles de la collectivité. 21% estiment « complètement normal qu’on suive d’abord les règles de sa religion avant les règles de la société dans laquelle on vit » (voir sur fait-religieux.com, une analyse de l’enquête Observatoire de la société française par Sociovision).

Sans surprise, c’est parmi les plus jeunes, de milieu pas forcément aisé, appartenant à une religion minoritaire et habitant la grande couronne de la région parisienne, que l’on trouve le plus d’adhésion à cette idée.