Circulaire 2013 sur l’abattage rituel pour l’Aïd

La circulaire relative à l’abattage rituel pour l’Aïd vient d’être émise par le Ministère de l’Intérieur et le Ministère de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Cette circulaire est adressée aux préfets, chargés de veiller au bon déroulement des opérations dans leur département; ceci est la version 2013, la circulaire paraîssant en général chaque année avec des variantes mineures. Il s’agit de “concilier le profond attachement des musulmans à l’accomplissement de ce rite avec les dispositions législatives et réglementaires en matière de santé publique”. 
Cette circulaire exprime explicitement “la volonté des pouvoirs publics de normaliser la pratique de l’Aïd al Adha”. Pour autant, il ne s’agit pas d’entrer dans le domaine du religieux et de la pratique; la circulaire rappelle par exemple à ses destinataires de laisser “le soin à vos interlocuteurs musulmans de rappeler aux fidèles les pratiques de substitution à l’abattage sur place.”
La circulaire retrace le cadre légal dans lequel doivent se faire le transport et l’abattage des animaux, ainsi que les exigences de sécurité et d’hygiène. Elle rappelle notamment que les sacrificateurs doivent être habilités par l’une des trois mosquées agréées (Grande Mosquée de Paris, Grande Mosquée d’Evry Courcouronnes et Grande Mosquée de Lyon), mais également détenir un certificat de compétence requis depuis le 1er janvier 2013.